femme prison

 

Comme convenu, nous nous sommes rendues hier aux archives de Paris afin de consulter le registre d'admissions des enfants en dépôt.

Comme nous le supposions, Oscar avait une petite soeur Marie Antoinette VINCENT, née le 1er mars 1866 à Abbeville dans la Somme. Mais la grande surprise dans ce document réside dans le fait que nous apprenons que Oscar et Marie Antoinette ont été mis en dépôt à la demande de la Préfecture de Paris en raison de la détention de leur mère !

Dépot Oscar 1Dépôt Oscar 2

Dépot Marie Ant 1Dépôt Marie Ant 2

Notre visite aux archives a été très rapide mais instructives !

Nous savons maintenant où chercher l'acte de naissance ed Marie Antoinette, ce que nous faisons dès notre retour à la maison. Et lui aussi nous apprend un certain nombre de choses :

acte naissance marie antoinette - Copie

Nous avons maintenant le nom complet de la petite soeur d'Oscar : Marie-Antoinette Eudoxie VINCENT.

L'acte recadre l'année de naissance de notre AAGM à 1836/1837. Nous apprenons également qu'à cette époque elle était cuisinière, qu'entre 1861 et 1866 elle a quitté le Nord pour la Somme. Elle a accouché à l'hôpital des malades d'Abbeville. Est-ce normal ou bien a-t-elle été hospitalisée pour une maladie et enfanté en cet endroit dans ce laps de temps ? Nous connaissons également le nom de la sage-femme qui l'a sans doute accouchée, Rose MONNIER, puisque c'est elle qui a déclaré la naissance.

Nous pouvons supposer qu'enceinte ou suite à son accouchement Marie a été renvoyée de son poste puis est retournée sur Paris dans la foulée... sans travail dans la capitale avec deux enfants, on peut imaginer plusieurs scénarii qui l'ont malheureusement amenée à être arrêtée et mise en détention.

Nous allons maintenant devoir tenter de retrouver trace de l'admission de Marie dans l'une des prisons de Paris ou dans l'un des dépôts de mendicité.

Nous partirons également à la recherche de ce qu'est devenue Marie-Antoinette. Nous savons qu'elle n'a pas été envoyé à l'hospice de Valenciennes. Nous pouvons supposer que, étant née dans la Somme, elle a pu être envoyée aux hospices d'Abbeville ou Amiens... Un petit mail aux archives municipales de ces deux villes devraient nous permettre d'en savoir plus prochainement.

Que de rebondissements ces derniers jours !!! Une nouvelle porte s'ouvre avec l'existence de Marie-Antoinette dont personne n'avait jamais entendu parler dans la famille !