ombre

 

Encouragées par nos dernières découvertes, nous entreprenons rapidement la consultation en ligne des actes de décès parisiens des Marie VINCENT entre 1866 et 1902, sachant que la femme que nous recherchons serait née à Paris aux environs de 1835. Nous espérons, par cette démarche, réduire le champ des possibles et recouper avec les informations que nous trouverons peut-être dans le dossier d'Oscar  dans les archives des hospices de Paris.

Parmi les 350 actes de décès recensés et que nous épluchons un par un, trois pourraient correspondre sans toutefois qu'aucun d'entre eux ne réunisse avec exactitude les éléments qui nous sont connus.

1- Marie Léontine VINCENT :

  • décédée le 6 avril 1867 dans le 10ème arrondissement.
  • âgée de 30 ans (= naissance vers 1837), lieu de naissance non mentionné
  • célibataire, ouvrière en perles
  • ses parents sont décédés

2- Marie Louise VINCENT :

  • décédée le 23 novembre 1879 dans le 18ème arrondissement
  • âgée de 41 ans (=naissance vers 1838), née à Paris
  • épouse d'Alexandre Constant JONNEAUX (acte de mariage introuvable sur Paris), giletière
  • ses parents sont décédés

3- Marie Joséphine VINCENT :

  • décédée le 27 mai 1872 dans le 19ème arrondissement
  • âgée de 39 ans, née le 11mars 1872 à Etampes (seine et oise)
  • épouse de Jean Marie PIGNOL, passementière
  • ses parents sont décédés

A cette époque, les informations contenues dans les actes étaient moins figées et contrôlées qu'aujourd'hui...

 

Dans le même temps, nous projetons de nous rendre aux archives de Paris afin de consulter le dossier des hospices d'Oscar. Nous relevons le n° d'entrée au registre des enfants en dépôt et le n° d'entrée au registre des enfants assistés qui nous permettrons de passer commande à l'avance des documents que nous souhaitons consulter.

Et là, un détail troublant attire notre attention : sur chacun des deux registres, le numéro qui succède immédiatement à celui d'Oscar VINCENT est celui d'une petite fille nommée Marie Antoinette VINCENT !

Que le hasard ait voulu que deux enfants portant le même patronyme aient été mis en dépôt au même moment nous voulons bien l'admettre. Mais que cela se reproduise au moment de l'abandon officiel le mois suivant, nous ne pouvons croire à une coïncidence !

Nous en déduisons assez logiquement qu'Oscar avait probablement une soeur. Un scénario se dessine alors : Marie accouche pour la seconde fois d'un enfant naturel, une petite fille qu' elle appellera Marie Antoinette. Ce nouvel enfant ne fait qu'aggraver la situation précaire dans laquelle se trouve déjà Marie, qui se voit contrainte de confier ses deux enfants aux hospices de Paris.

Bien évidemment, il va nous falloir tenter de confirmer ce nouveau rebondissement.

Malheureusement, les archives de Paris nous informent que les dossiers d'Oscar et de Marie Antoinette sont manquants, mais que nous pourrons consulter le registre chronologique d'entrée où figurent les dates et lieux de naissance des enfants, ainsi que d'autres éléments qui peuvent s'avérer intéressantes. A suivre dès samedi prochain...

Oscar ayant été envoyé à l'Hospice de Valenciennes, nous nous disons que Marie Antoinette a peut-être pris le même chemin. Malheureusement, après une demande auprès des archives de la commune, il semble que ce ne soit pas le cas.

Nous effectuons également une recherche, parmi les actes parisiens de 1861 à 1866, des naissances de Marie Antoinette VINCENT. Nous n'en trouvons aucun qui corresponde. Nous notons seulement le naissance de :

  • Marie Octavie VINCENT née le 3 avril 1864, fille de Marie Anne L... VINCENT, piqueuse de bottines, âgée de 26 ans (=naissance vers 1837/1838) et de père non dénommé.

Mais Marie Antoinette a pu naître hors de Paris, dans un département limitrophe...