Image1

 

Si vous souhaitez directement connaître comment nous aider : c'est ici

Retournons aux sources de Marie : Paris.

Notre première intention a été de consulter les archives en ligne de Paris afin de tenter de trouver un (des) acte(s) de naissance correspondant à la quasi unique information que nous détenons sur elle : son année de naissance 1835 (éventuellement 1834).

 

Le problème à Paris est que les archives ont été détruites par un incendie durant la commune en 1871. Certains actes ont été reconstitués mais la majorité de l'état civil reste encore manquante.

Sur le site des archives de Paris, on peut trouver la première reconstitution des actes. Pour la seconde, il faut consulter les microfilms sur place.

La première reconstitution n'a rien rien donné. Nous avons trouvé des Marie VINCENT mais aucune de ne correspond à celle que nous recherchons.

Il nous faut donc nous rendre dans le 19ème arrondissement de Paris.

 

C'était la première fois que je me rendais dans un tel endroit et je ne savais trop par quel bout m'y prendre. J'avais en tête de consulter la deuxième reconstitution des actes mais aussi de consulter les dossiers des enseignants de l'époque. Pour cette dernière requête, une gentille dame à l'accueil m'a orientée vers un conservateur susceptible de me conseiller dans mes recherches.

A l'énoncé de mon histoire, le conservateur se montre assez sceptique sur nos chances de réussite... Cependant, nous regardons ensemble, dans ses catalogues, s'il retrouve trace de Marie parmi ce dont il dispose sur les enseignants.

Nous jouons de malchance car, si le catalogue alphabétique des enseignants hommes est complet, celui des femmes s'arrête à la lettre M ! Le conservateur n'est pas en mesure de me dire si c'est parce que des dossiers ont été perdus ou si l'archivage de ces document n'est pas terminé.

Il me soumet alors une autre piste, mince en espoir de réussite mais on ne sait jamais : et si Marie VINCENT était, à un moment ou un autre, revenue à Paris et y était décédée ? Peut-être pourrions nous trouver un acte de décès ...

Il me conseille de faire les demandes d'actes via le site de la mairie de Paris. C'est ce que Prisca et moi nous empressons de faire dès le lendemain. Nous engageons ainsi des recherches entre 1900 et 1935. Malheureusement, cela n'aboutit à rien. Aucun des actes reçus ne peut correspondre à la Marie que nous recherchons.

Après un bon moment en compagnie du conservateur, je me rends à la salle des microfilms pour consulter la fameuse deuxième reconstitution. Une fois encore, la chance nous fait défaut et je rentre à la maison bredouille...

Cependant, une seconde visite est envisagée afin de consulter les registres paroissiaux et tenter de retrouver l'acte de baptême de Marie. Ce sera, là aussi, un vrai travail de fourmi car nous n'avons aucune idée de la paroisse ni même de l'arrondissement où elle a pu vivre.